Sofrastyl

Fabrice Filopon

Direction

Interview - Aurélie Jeannin

Comment est né le besoin de communication chez Sofrastyl ?

Fabrice Filopon : Sofrastyl n’avait pas de site web ; c’est ce qui a déclenché le besoin. Après discussion avec Lucile, nous avons pris conscience que notre logo, inchangé depuis 20 ans, ne nous représentait plus du tout. Nous travaillons pour de grandes enseignes dans le luxe, nous devions avoir une image à la hauteur de nos références. Nous avions donc besoin de réaligner l’ensemble en revoyant toute notre image, en nous rajeunissant, pour nous redonner une visibilité indispensable à notre développement.

Par quel bout avez-vous pris le sujet communication ?

FF : Nous avons cherché quelqu’un qui puisse nous accompagner de façon globale, qui fasse tout pour nous car en la matière, nous ne connaissons rien. Il y avait tout à créer : du cahier des charges jusqu’à la réalisation concrète. Nous avons rencontré Lucile via une recommandation.

Qu’est-ce qui fait la différence selon vous, au moment de choisir son partenaire en communication ?

FF : Le feeling et la confiance, une fois que la compétence est validée. Lucile s’est montrée très à l’écoute et pleine d’entrain et d’idées. Lors de sa première visite chez nous, elle avait les yeux qui pétillaient. Aujourd’hui encore, elle est investie comme si Sofrastyl était sa propre structure ! Elle a une sensibilité et une capacité à comprendre qui rendent la collaboration très confortable.

Comment avez-vous bâti ensemble la communication de Sofrastyl ?

FF : Nous avons posé nos besoins et elle a apporté des solutions ! Nous avions besoin d’un nouveau logo qui nous représente mieux, de supports d’aide à la vente pour nos rendez-vous commerciaux, d’un site web pour notre visibilité. Lucile a travaillé tous les sujets, en s’entourant d’experts quand c’était nécessaire. Elle a pris en charge tous les sujets, jusqu’au choix du papier pour notre brochure. Elle nous a vraiment accompagnés, en faisant preuve de pédagogie car nous n’y connaissons rien en communication.

Ce travail sur votre communication a-t-il été utile pour votre business ?

FF : La refonte de notre communication a eu un gros impact sur notre activité, même si cela reste difficile à quantifier. Aujourd’hui, des entreprises partenaires récupèrent nos contenus web pour leurs présentations. Lors de nos rendez-vous commerciaux, nous sentons comme présenter une plaquette bien faite, qui représente notre ADN, a plus de poids. Grâce au book photos, les prospects sont rassurés de voir nos réalisations. Nous nous sentons équipés pour faire du bon travail.

Quel conseil donneriez-vous à une entreprise qui cherche quelqu’un pour sa communication ?

FF : D’accorder de l’importance à la personne, au-delà de sa fonction et de ses compétences. Le travail final est corrélé selon moi à la qualité relationnelle installée par le partenaire.

 

 

Sofrastyl x Umé

Les besoins perçus

Lucile : Une identité avant des outils ! Sofrastyl avait besoin d’un site web, jusque là inexistant. En commençant à travailler sur le projet, j’ai pris conscience du décalage entre la communication (le logo) de l’entreprise et le standing de ses clients, le niveau de communication de ses partenaires, etc. J’ai proposé une refonte de l’identité visuelle avant d’aller plus loin. Comme dans beaucoup de PME, les dirigeants sont au four et au moulin, peu disponibles pour la communication dont ils ont même parfois du mal à percevoir l’intérêt, le business fonctionnant beaucoup grâce au bouche à oreille. Le logo était un non-sujet. Mais ils m’ont fait confiance et la refonte a, je crois, créé un déclic. Il était indispensable, je pense, de réaligner l’identité de Sofrastyl avec la portée de leurs projets grandioses à Dubaï ou au Qatar.

Le travail accompli ensemble

L : J’ai travaillé une forme arrondie, fidèle aux rosaces que Sofrastyl réalise. Je voulais un côté ornemental, très ciselé, très fin. La forme rappelle aussi le macaron, le sceau de l’artiste ou de l’artisan qui laisse son empreinte par un travail qui traverse les époques.

Côté typo, je voulais quelque chose de gras et élégant à la fois. La Nom de la Typo est une typo à empattement qui véhicule à la fois la solidité et la finesse.

Au centre du logo, j’ai proposé deux lettres : « SF ». Un clin d’œil à l’acronyme de « savoir-faire » mais aussi un rappel de la sonorité du nom : dans « Sofrastyl », on entend surtout le « S » et le « F ».

Au-delà du design, nous avons beaucoup travaillé les contenus du site web. À l’origine, comme de nombreux clients, Sofrastyl n’accordait pas une importance capitale à son référencement. Ils voulaient être trouvés sur le web, via leur nom de marque, mais pas plus. Nous avons travaillé dans ce sens, et cela ne générait naturellement pas un trafic satisfaisant autour des mots « staff, stuc, plâtrerie… » qui sont les mots clés de recherche. J’ai sollicité l’un de mes partenaires, un cabinet spécialisé en référencement. Il a mené une étude sémantique de fond qui a permis d’optimiser le site de façon à accroître son référencement. Aujourd’hui, Sofrastyl sort en première page sur Google quand on tape uniquement « staffeur Paris ».

Sofrastyl avait aussi besoin d’un support pour présenter ses réalisations en rendez-vous commercial. J’ai travaillé avec Bertrand Béchard, photographe, Suzy Macel, rédactrice, et Vetele Communication, imprimeur. L’idée était de présenter un beau support, cossu, qui véhicule le haut de gamme des réalisations Sofrastyl. Au final, nous avons un dos carré d’une quarantaine de pages, très épuré, qui présente le travail de Sofrastyl tout en laissant la place à ce qui reste à créer pour de nouveaux clients.

J’ai choisi avec l’imprimeur, un beau papier, le Nom du Papier. Un offset qui boit les couleurs et donne un aspect artisanal et haut de gamme à la fois.

Ce que j’ai trouvé chez ces clients

L : Je n’aime rien plus que de travailler pour des passionnés, qui maîtrisent leur métier comme un art. Sofrastyl évolue dans un secteur tendu, les recrutements sont compliqués, la pression des chantiers est réelle. J’ai rencontré des personnes qui se donnent corps et âme, qui malgré la pression et le rythme, sont toujours agréables, positifs et disponibles. Nous avons super bien travaillé ensemble, dans la confiance, la simplicité, la bonne humeur ; c’est hyper précieux.

 

Umé, Création de logo